Organisation et Fonctionnement

Pour s'acquitter efficacement de ses missions, la B.R.B. s'appuie sur les organes de Direction prévus par ses Statuts et sur une structure fonctionnelle de ses services.

La Banque a son siège à Bujumbura et peut établir des succursales dans toutes les localités de la République. C'est en vertu de cette disposition qu'elle a déjà ouvert deux agences à l'intérieur du pays : à Gitega au centre, en février 1982 et à Ngozi, au nord, en mars 1986, ce qui constitue un pas important dans le processus d'extension des infrastructures bancaires au service du développement du pays. Ces agences ont non seulement facilité les mouvements des fonds publics à l'intérieur du pays, mais également favorisé le renforcement des services bancaires.

La Direction, l’administration et le contrôle de la Banque sont assurés par le Conseil Général, le Comité de Direction et les organes de Contrôle. 

Le Conseil Général est l’organe suprême qui détermine l’orientation des politiques de la Banque.

Le Comité de direction est constitué par un Gouverneur et deux Vice-Gouverneurs. Il est investi des pouvoirs les plus étendus d'administration, de décision et de contrôle.

Les organes de contrôle de la Banque sont :

  • Le Comité d’Audit : Il assiste le Conseil Général dans l’exécution de ses responsabilités en matière d’audit.
  • L’Audit interne : Il a essentiellement la mission de conduire des audits périodiques sur le fonctionnement et les opérations de la Banque Centrale et de s’assurer du respect des lois et règlements applicables.
  • Les auditeurs externes : Ils interviennent, en principe, une fois par an, pour procéder à l’audit des comptes, des rapports et des états financiers de la Banque, afin de s’assurer qu’ils sont tenus conformément à la loi et aux normes internationales d’informations financières. 

Pour son fonctionnement quotidien, la Banque est dotée d'une structure organisationnelle qui comprend :

 

  • Trois (3) Conseillers de Direction :
  • Conseiller de Direction chargé des Domaines du Suivi de la Politique Monétaire et du Marché Financier ;
  • Conseiller de Direction chargé du Domaine Système de Paiements ;
  • Conseiller de Direction chargé du Domaine Conduite du Changement.
  • Trois (3) Cellules :
  • Cellule Gestion des Risques ;
  • Cellule Relations Publiques et Communication ;
  • Cellule Contrôle de Gestion.
  • Sept (7) Directions ci-après réparties en Services:

 

  • Direction de l’Administration et de la Comptabilité :

Service Ressources Humaines ;
Service Logistique et Patrimoine ;
Service Sécurité Physique ;
Service Comptabilité et Budget.

  • Direction des Opérations :

Service Marché Monétaire ;
Service Gestion des Réserves et Salle de Marché ;
Service Opérations Financières ;
Service Systèmes de Paiement et Caissier de l’Etat.

  • Direction de la Supervision, de la Stabilité Financière et de l’Inclusion Financière :

Service Etablissements de Crédit ;
Service Microfinance ;
Service Inclusion Financière ;
Service Stabilité Financière.

  • Direction des Etudes Economiques et de la Statistique :

Service Etudes Economiques ;
Service Recherche et Documentation ;
Service Statistiques.

  • Direction des Systèmes d’Information :

Service Infrastructure et Sécurité Informatique ;
Service Etudes et Développements ;
Service Exploitation, Maintenance et Support.

  • Direction de l’Emission Monétaire :

Service Analyses Fiduciaires et Emission Monétaire ;
Service Caisse Courante ;
Service Contrôle des Caisses et du Trésor ;
Agence GITEGA ;
Agence NGOZI

  • Direction Juridique.